Connaissance de l'Eure 

Numéro de connaissance de l'Eure Parcourez les couvertures et sommaires de l'ensemble des numéros de Connaissance de l'Eure publiés depuis les années 1970

Connaissance de l’Eure n°

Parution : mars 2022

202

édito :

Territoires et terroirs

La notion de territoire est très vive non seulement dans le monde animal, mais dans tout le monde vivant. Nous sommes attachés à un environnement sécurisant dans lequel nous retrouvons, à chaque lever du soleil, un horizon connu, un repère familier.

Notre ancrage n’est pas le témoignage d’un sentiment de propriété mais le fait de témoignages multiples, de valeurs et d’espoirs partagés.

Nous sommes heureux d’appartenir à ce paysage, il est devenu notre terroir.

Pour vous, à chaque numéro de « Connaissance de l’Eure », nous ouvrons les fenêtres de votre histoire. L’Eure nous offre ses richesses parfois incomprises, souvent méconnues. Ce numéro 202 en est encore le reflet. Vous y découvrirez l’actualité, celle du loup et de ses légendes qui rejoignent le passé, celle du camembert eurois qui côtoie notre quotidien, celle d’un roi qui a, une fois de plus, traversé nos villages. Notre association couvre aussi les « belles lettres » et deux poètes du « panthéon oublié », des poètes de Beaumont-le-Roger et de Gisors viendront à vous.

Le cycle des conférences connaît un franc succès et nous vous proposons d’en découvrir le programme pour les 12 prochains mois. Celui des visites privatives de sites remarquables va vous étonner.

Autant de faits et de gestes qui nous permettent de vivre un présent que je vous souhaite serein et agréable.

Jean-Claude Rigal-Roy
Président et le Conseil d’administration

Lire la suite

Sommaire :

Éditorial. p. 3
La notion de territoire et de terroir, un enjeu politique et culturel : face à l’actualité, la Société libre tient son cap.

Vie de l’association. p. 4
Un bilan enviable, fruit d’un travail acharné réalisé par une équipe passionnée.

Découvertes. p. 5

L’or blanc de l’Eure : le Camembert.
Surprenant ! Cet article est une vraie découverte de ce fromage « local » sur toutes les tables euroises pendant un siècle au moins et fruit de discorde aujourd’hui. Un travail inédit et fouillé.

Pont-Audemer, port maritime.
On l’avait oublié. Janick Launey vous montrera que rien ne résiste aux éléments et flux naturels. Les hommes ont la mémoire qui flanche et la persévérance coûteuse. Laissons faire la nature, elle saura nous le rendre.

Dossier. p. 23

Le loup revient dans l’Eure !
Ne riez pas, on l’a vu ! Où ? Comment, pendant la révolution, l’a-t-on pourchassé dans nos bois ? Mais le pauvre animal n’est plus un grand méchant et de nos jours il fâche surtout les éleveurs qui fâchent, à leur tour, les amateurs de biodiversité.

Témoignages. p. 35

Deux poètes eurois tombés dans l’oubli.
Gérard Gengembre revisite notre département et ses auteurs littéraires. Il poursuit, cette fois avec un Beaumontais, Jules Prior, « poète des ouvriers » et Eugène Mordret, de Gisors, professeur qui nous quitte pématurément, à 25 ans.

Le passage de Louis Philippe dans l’Eure.
L’histoire d’une fuite que Solange Krnel, à partir de deux récits, nous refait vivre presque « heure par Eure » d’Anet à Notre-Dame-de-Grâce.

Écho des conférences et visites. p. 44
Le programme vous est annoncé et détaillé. C’est encore un agenda agréable et varié que vous propose Christine Fessard.

Lu et vu pour vous. p. 46

La Société libre d’agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l’Eure, fondée en 1798, est la plus ancienne société savante de ce territoire. Elle est communément désignée sous l’appellation simplifiée de Société libre de l’Eure. Elle a son siège à Évreux, aux Archives départementales de l’Eure.